Le musée Bossuet se dévoile

Chaque mois, le musée Bossuet fera découvrir au public une ou plusieurs pièces originales provenant de ses réserves et n’étant pas exposées habituellement dans les salles permanentes.
Accessoires appartenant à des époques historiques diverses recouvrant la préhistoire jusqu’à nos jours ; objets d’art ou objets du quotidien ; œuvres sculptées ou documents graphiques ; ces pièces seront exposées pendant un mois et permettront aux visiteurs de mesurer la variété des collections dont le musée Bossuet a la charge de la conservation.
Pour aller plus loin dans la découverte, chaque premier mercredi du mois, à 15h, un
guide-conférencier racontera, en une demi-heure, l’histoire de la pièce exposée et les circonstances de son entrée dans les collections du musée.

 

 

MARS

La collection de bénitiers de chevet du musée Bossuet

L’histoire des pratiques religieuses traditionnelles de nos aïeux se manifeste encore à travers des objets patrimoniaux, qui n’étant plus d’usage courant, se trouvent relégués dans les collections muséales. C’est le cas des bénitiers de chevet que tout bon catholique plaçait autrefois à la tête de son lit, rempli d’eau bénite avec laquelle ils se signaient au coucher et au lever. Il semblerait qu’un des bénitiers conservés dans notre musée ait appartenu au célèbre surintendant des finances Nicolas Fouquet.

Conférence de présentation : mercredi 7 mars à 15h

 

AVRIL

Les toiles du peintre Paul Joseph Barian

Né à la Ferté-Gaucher en Seine-et-Marne au XIXe siècle, Paul Joseph Barian est un peintre de notre territoire dont la carrière artistique commença en 1904 et parvint à son apogée dans les années 1923 à 1939. Il se spécialisa dans les portraits de personnages issus des milieux populaires : artisans, paysans, pêcheurs, observés et peints parfois en plein exercice de leur métier. Le musée Bossuet conserve plusieurs toiles de Barian rarement présentées au public.

Conférence de présentation : mercredi 4 avril à 15h

 

MAI

L’architecture comme sujet de la peinture

L’objet architectural considéré isolément ou bien traité comme un ensemble par la représentation d’une rue, d’un  village ou d’une ville, occupe une place très importante dans l’histoire de l’art pictural.  C’est notamment pour offrir une représentation la plus réaliste possible de l’architecture que les peintres surent mettre au point et perfectionner les règles et les procédés de la perspective à points de fuite. A l’époque contemporaine, les représentations du paysage architectural et urbain ont progressivement évolué dans le sillon de la révolution industrielle pour s’affirmer comme genre à part entière lorsque la ville, son architecture et sa vie grouillante et multiforme sont devenues des marqueurs fondamentaux de la modernité.

Conférence de présentation : mercredi 9 mai à 15h

 

JUIN

L’enfant dans les collections du musée Bossuet

Comment la représentation de l’enfant a-t-elle évolué dans l’art ? A partir de quel moment l’enfant individualisé apparaît-t-il dans la peinture comme sujet à part entière d’un tableau ? Comment les enfants sont-ils représentés par les artistes ? Les pièces exposées issues des collections du musée permettront d’aborder ces questions et de nous interroger sur l’évolution du statut de l’enfant dans l’art entre la renaissance et notre époque.

Conférence de présentation : mercredi 6 juin à 15h

 

JUILLET

Le Royer peintre de la forêt

Peintre paysagiste et grand voyageur à travers la France, Léon Le Royer (1858-1939) a mis tout son talent à coucher dans ses huiles, pastels et aquarelles, les nuances de lumière et les variétés de couleurs qu’il pouvait observer à travers forêts, bois et sous-bois lors de ses pérégrinations en Ile-de-France, dans le Midi ou en Bretagne.

Conférence de présentation : mercredi 4 juillet à 15h

 

AOÛT

Souvenirs napoléoniens au musée de Meaux

Plusieurs épisodes majeurs de la vie de l’empereur Napoléon Ier furent immortalisés dans des séries de grandes gravures réalisées au XIXe siècle. Au siècle du romantisme, ces estampes trouvèrent un large succès auprès d’un public qui restait fortement imprégné par le souvenir de l’épopée napoléonienne. Le musée Bossuet conserve quelques-unes de ces estampes.

Conférence de présentation : mercredi 1er août à 15h

 

SEPTEMBRE

Une galerie de personnages illustres

A partir des collections du musée Bossuet, venez à la rencontre d’illustres personnages qui, entre le XVIIe et le XXe siècle, ont marqué l’Histoire, parfois à l’échelle du monde ou de la France et parfois aussi tout simplement à l’échelle de notre territoire local.

Conférence de présentation : mercredi 5 septembre à 15h

 

OCTOBRE

Scènes pittoresques de la vie rurale

Le paysage rural a souvent fixé l’attention des artistes peintres et des graveurs. Les collections du musée Bossuet sont riches ainsi de nombreuses œuvres portant sur des scènes champêtres, des paysages de fermes ou des intérieurs paysans et réalisées pour la plupart entre la fin du XIXe siècle et le milieu du XXe.

Conférence de présentation : mercredi 3 octobre à 15h

 

NOVEMBRE

Un Foujita dans les collections du musée Bossuet

Tsugouharu Foujita ou Fujita est un artiste français d’origine japonaise, né le 27 novembre 1886 à Tokyo (Japon), et mort le 29 janvier 1968 à Zurich (Suisse). Il fréquenta les milieux artistiques d’avant-garde de l’entre-deux guerres et se lia d’amitié avec entre autres Soutine, Modigliani et Jeanne Hébuterne. Le musée Bossuet de Meaux conserve dans ses collections une esquisse d’un projet d’affiche réalisée par ce peintre de renommée internationale et qui reprend les traits de la célèbre Kiki de Montparnasse.

Conférence de présentation : mercredi 7 novembre à 15h

et

Visite nocturne des collections du musée : Jeudi 22 novembre à 19H (sur réservation au 01 64 34 84 45)

 

DÉCEMBRE

Un cabinet de curiosités à partir des collections du musée de Meaux

L’ensemble de l’équipe du musée Bossuet s’est investi pendant plusieurs mois,  dans ce projet récréatif, qui a pour but de reproduire, en réunissant des pièces disparates conservées dans les réserves du musée, un cabinet de curiosités dans l’esprit des siècles passés. Rappelons que les cabinets de curiosités désignent au XVIe et XVIIe siècles des lieux dans lesquels on collectionne et présente une multitude d'objets rares ou étranges représentant les trois règnes: les mondes animal, végétal et minéral, à côté des réalisations humaines.

Conférence de présentation : mercredi 5 décembre à 15h

et

Visite nocturne des collections du musée : Jeudi 13 décembre à 19H (sur réservation au 01 64 34 84 45)

Téléchargements

La collection permanente

Peintures & sculptures de maîtres

Le musée Bossuet

une architecture valorisée

Le palais épiscopal

un cadre historique exceptionnel